Photo : FAZ-net

Le 20 août 1980, Reinhold Messner atteint seul le sommet de l’Everest, à 8848 mètres d’altitude, après l’avoir conquis deux ans plus tôt avec le Tyrolien Peter Habeler sans oxygène supplémentaire. Les médecins avaient déjà averti qu’une personne ne pouvait pas survivre à cette altitude sans oxygène supplémentaire, et même les autres alpinistes ont donné peu de chances de succès à ce plan.

Sur le chemin de l’Everest, Messner s’est glissé dans une crevasse – seul et sans sécurité. Dans la situation apparemment désespérée et l’obscurité de la crevasse, il lui est apparu clairement : « Si je m’en sors, je laisserai tomber. » Il a pu se libérer, mais a continué à grimper.

Au sommet, il y avait de nouveaux soucis : la mousson faisait monter le brouillard. « J’avais peur que s’il se mettait à neiger, je ne pourrais pas trouver mon chemin en bas – j’étais dépendant de mes traces. » Dans les immenses zones blanches, l’orientation est impossible dans le brouillard. Mi-course, mi-dérapage, il a atteint des altitudes plus basses – le brouillard s’est levé. « J’ai vraiment eu beaucoup de chance. » (Source : ORF Tyrol)

Il y a ces compositions sur le thème « Mont Everest – la plus haute montagne du monde« . Et pour le thème « Alpinisme« , vous pouvez trouver les compositions sous le lien donné. Sous le lien « montagnes et vallées », vous trouverez 207 autres œuvres.