La musique pour cuivres enchante. Mais parfois, elle abandonne aussi les énigmes. Par exemple dans l’instrumentation d’un orchestre de cuivres. L’histoire de l’orchestre à vent remonte à l’année 1770, lorsque les premières œuvres pour « musique d’harmonie » ont été écrites, qui à cette époque étaient souvent utilisées pour des concerts en plein air et de la musique de table. L’instrumentation habituelle se composait d’un octuor à vent (deux hautbois, deux clarinettes, deux cors et deux bassons). Les œuvres pour cette instrumentation sont aujourd’hui considérées comme de la musique de chambre. Au cours des décennies, d’autres cuivres se sont ajoutés et, en Europe centrale, l’instrumentation actuelle est appelée « Harmoniemusik », bien qu’elle n’ait rien à voir avec la forme originale.

Dans différents pays, d’autres formations ont vu le jour, comme les formations de fanfare dans les pays du Benelux. Ici, les cuivres, le saxophone et les percussions sont utilisés presque exclusivement. L’instrumentation avec de nombreux bugles est typique pour les fanfares. Le mouvement du saxophone est donc utilisé avec les cuivres de la famille des instruments à vent en bois. Parfois, on peut aussi voir des flûtes traversières dans de tels orchestres.

BrassBands est une autre succursale qui s’est développée au Benelux, en Angleterre, en Suisse et ces dernières années en Autriche. Seuls les cuivres sont utilisés ici.

Chez musicainfo.net, nous avons pris en compte ces formes d’instrumentation, notamment avec :

Sélection d’orchestre d’instruments à vent

Ha = Orchestre de Harmoie

Fa = Fanfare Orchestra

Bra = Orchestre de cuivres

il y a en plus la sélection pour :

klBlm = petites bandes de cuivres

MB = Bande de marche

YB = pour orchestre d’école

Flexi = pour ensembles de cuivres variables

Si vous utilisez également musicainfo.net pour vos commandes, veillez à mettre la bonne forme orchestrale dans votre panier.