Otto Strobl a travaillé comme professeur de musique, chef de chœur et organiste à Eisenstadt (Autriche).

Strobl avait une formation musicale familiale, son père était chanteur et professeur de chantre dans le village, il combinait donc musique religieuse et éducation laïque dans son travail et transmettait ses connaissances à son fils, sa mère était aussi organiste. La chanson folklorique a été autant une impression des premières années que la musique d’église, les deux expériences ont été fortement reflétées dans ses œuvres de composition ultérieures. Otto Strobl a étudié la pédagogie musicale et l’orgue à la Musikhochschule de Vienne et la composition avec Alfred Uhl, entre autres. En 1949, il est allé à l’école comme professeur à Eisenstadt, était organiste principalement à la cathédrale d’Eisenstadt. En outre, il fut rapidement fasciné par la vie chorale de la capitale provinciale du Burgenland et, en 1950, il devint directeur de la chorale traditionnelle de Haydn pendant plus de quarante ans. Ses tâches comprenaient l’interprétation de la grande littérature chorale et oratoriale ainsi que l’écriture de pièces à de nombreuses occasions, y compris des cantates, des œuvres chorales, des oratorios et des messes avec accompagnement orchestral étendu. Mais il a aussi trouvé son style personnel en tant qu’arrangeur de chansons folkloriques autrichiennes, ce qui était très apprécié dans ce domaine. En 1974, il publie « Burgenländische und kroatische Volkslieder ». De 1968 jusqu’à sa retraite en 1992, il a également enseigné à l’Académie pédagogique d’Eisenstadt, enseigné la théorie musicale au Conservatoire Joseph Haydn, a été chef de chœur régional, professeur aux cours de chef de chœur et a effectué des activités de formation pédagogique.

catalogue des œuvres